Dosanko Larmen : mes ramen préférés

Vous avez fait quoi, vous, pour la Saint-Valentin ? Nous, on a décidé que ça nous faisait une bonne excuse pour retourner manger nos ramen préférés !

Non, aujourd’hui je ne vais pas vous parler de Naritake, ou encore de Ippudo, qui sont considérés par la grande majorité comme les meilleurs restaurants de ramen de Paris, mais de Dosanko Larmen. Le restaurant se situe sur la rue Sainte-Anne, réputée pour ses multiples restaurants et boutiques nippones.

Pour l’anecdote, nous avions décidé de nous rendre dans ce restaurant après le tweet rédigé par Hideo Kojima (connu pour la réalisation de la série Metal Gear) sur son Twitter.

À la carte, des ramen au bouillon de miso rouge, miso blanc, sel et beurre ou soja. Suite à nos différents passages, nous avons pu tester les trois, mon préféré restant celui au miso rouge, au goût assez puissant. C’est donc évidemment celui que j’ai pris cette fois encore !

mes_noodles
Ramen au miso rouge.

Il existe plusieurs compositions différentes pour chaque type de bouillon. Ici, j’ai pris le petit « Miso rouge royal », composé de 3 tranches de porc rôti, un œuf mollet, de maïs, de porc hâché, de soja, de ciboulette et de bambou. Chaque bol de ramen est disponible en deux tailles (petit ou grand, mais je vous assure que le petit est déjà énorme), et également en menu (accompagné de 4 raviolis au poulet). J’ai opté pour le menu, mais j’ai eu du mal à me retenir en recevant mes raviolis. Veuillez m’excuser pour le demi-ravioli manquant.

gyoza_poulet
Raviolis au poulet.

Soyons honnête, ce ne sont pas les meilleurs gyoza que vous trouverez à Paris. Les meilleurs que j’ai eu l’occasion de manger jusqu’ici sont ceux de Hakata Choten, au miso rouge ! Une vraie tuerie !

Mais le sujet d’aujourd’hui, ce sont les ramen, et ceux de Dosanko sont définitivement mes préférés.

Que ce soit le bouillon au miso rouge savoureux et au goût légèrement amer, ou les nouilles à la texture bien ferme, tout se trouve dans les bols de leur restaurant pour me combler. Le dernier point cité est probablement celui qui m’a convaincue à placer Dosanko au top de mes ramen préférés.

Dans les autres restaurants auxquels je me suis rendue, j’ai pu découvrir de très bon bouillons maison, mais les nouilles me paraissaient toujours presque « industrielles »… Toujours très fines, très fondantes, la qualité me semblait toujours se trouver largement plus dans le bouillon que dans les nouilles. Chez Dosanko, tout me semble juste… Parfait. Les nouilles sont légèrement plus épaisses que chez les autres, et bien plus fermes. Après, ici, ce n’est qu’une question de goût, mais pour ma part, je préfère les nouilles al-dente aux nouilles fondantes, et c’est le seul restaurant où j’ai pu en goûter.

Le bouillon, lui aussi, est vraiment particulier. J’ai le sentiment que les autres restaurants cherchent uniquement à plaire à la majorité en proposant des saveurs assez « simples », quand Dosanko propose des bouillons aux saveurs vraiment subtiles et dépaysantes.

Aussi, comme je l’ai dis précédemment, les bols sont vraiment bien remplis. À chaque fois que nous nous y rendons, je ne prends que le petit bol car je sais que je serais incapable de manger plus. La portion « petite » est déjà parfaite pour une personne avec un grand appétit comme le mien ! 😉 De plus, la composition que j’ai choisie est « moyennement » remplie, sachant qu’il existe une version « Classique » pour les petits appétits et une version « au porc », qui est la plus garnie. Le changement repose principalement sur le nombre de tranches de porc présentes dans le bol : une seule dans la version Classique, 3 dans la version Royale et 5 dans la version « au porc ».

Kenny, lui, a opté pour le « Tsutaya sauce soja au porc », dont je vous mets la photo ci-dessous !

noodles_kenny
Ramen au soja.

Il en a également était très content. C’était la première fois qu’il en prenait un avec le bouillon au soja, et c’est maintenant son favori !

En ce qui concerne le personnel, il est très accueillant, chaleureux, et composé exclusivement de Japonais (se méfier des « faux » restaurants japonais assez présents dans le quartier). Que du positif, donc !

En conclusion, je dirais simplement que Dosanko Larmen est un incontournable de Paris si vous êtes à la recherche d’un ramen aux vraies saveurs nippones.

Et en bonus, mes supers chaussures ornées de branches de cerisiers en fleurs, pour me consoler de ne toujours pas pouvoir aller les voir en vrai au Japon (snif….).

shoes
Sakura shoes best shoes. 🌸

À très bientôt !!

PS : En ce moment, pour ceux que ça intéresse, ils ont des ramen avec un bouillon au sésame noir, disponible uniquement en hiver !

Publicités

2 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Katia dit :

    Miam, ça m’a l’air excellent 😀😍

    Aimé par 1 personne

    1. randomgrill dit :

      Ça l’était !! ❤

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s